2022 – Nos émotions à la folie … pour un monde à bout de souffle !

2022 – Nos émotions à la folie … pour un monde à bout de souffle !


Comment, vous souhaitez à tous, mes fidèles chercheuses, chercheurs, « une bonne et heureuse année 2022″ quand (soyons éclairés) la vie désespère à force de chimériques pensées figées ?

JEUNE FILLE ROUSSE ASSISE À LA VERANDA, Berthe Morisot, CC0, via Wikimedia Commons

Il est vrai, j’aurais pu mettre en lumière les vérités déguisées en mensonges (article à relire ici : Comment accoucher de soi ? La vérité et le mensonge… ») par nos hémisphères gauches du réel, arguant des certitudes, en vous parlant :

  • De la rigueur et de l’expérimentation scientifique poursuivie sans relâche depuis plus de trois siècles
  • De l’importance des machines, des algorithmes, des nouvelles technologies
  • De la communication inter-sidérale, en vous rappelant que nous pouvons physiquement parcourir en quelques heures le tour de notre planète
  • — ou encore plus fort ! — de la disposition, à notre guise, dans nos supermarchés, d’une sorte de bonheur sous cellophane en provenance de tous les horizons, consumériste à volonté oblige !

Mais j’aurais pu vous dire également :

  • Que cette magnifique expansion n’a aucun prix.
  • Que les maladies nouvelles ne resurgissent pas en masse, que ce sont des « fake news » qui nous aveuglent et nous ravivent des peurs archaïques !
  • Que le travail est une valeur fiable…
  • Que les minorités et les singularités sont en force
  • Que ce confort inimaginable pour nos anciens est une source de bien-être indéfectible pour l’Homme de 2022.
ICARE POUSSÉ par son père dédale, par Charles Paul Landon, Public domain, via Wikimedia Commons

Mais aussi, que la planète, occupée par des Hommes à la modernité douteuse, qui prennent leurs envols, est en pleine santé…

Imaginons un instant, Icare, nous observant du haut de son mythique firmament, il serait bluffé, tellement nous nous sommes approchés du soleil, pour nous libérer des croyances, des superstitions, du mensonge, des approximations, des illusions naïves. Mais aussi du prince charmant et du super héros qui sont là pour nous sauver, de l’obscurantisme, le tout sans craindre de bruler sous la bulle de nos certitudes …

« A l’état de nature l’homme est un loup pour l’homme, à l’état social l’homme est un dieu pour l’homme.

Épître dédicatoire. À monseigneur le comte de Devonshire de Thomas Hobbes

L’homme redevient aujourd’hui légalement : « un loup pour l’homme »

Par des autorisations flagorneuses des états, par des lois, des contrôles irrespectueux, des règles bancaires et économiques qui s’éternisent à fabriquer de l’inflations (pour notre bien à tous !), nous revenons, somme toute, à l’état de nature où « l’homme est un loup pour l’homme ».

Ce constat, non exhaustif, serait-il la preuve que l’hémisphère gauche du réel en 2022 à gagner sur l’hémisphère droit des émotions et qu’il y a tout à craindre pour l’amour, l’imaginaire et l’improvisation, la création…?

Nos âmes sont-elles mortes ?
Nos esprits sont-ils éteints ?
Nos droits à la résistance, à la désobéissance sont-ils « à bout de souffle ? » ?

Le PENSEUR DE Rodin, par Mgmoscatello, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

La folie serait-donc enfin maitrisée, la joie d’être libre et conscient n’est plus de mise !

Force et de constater que nos inconscients ne polluent plus qu’à grands coups de « tout à l’égout » individualiste et narcissique !

Refusons de marchandiser nos sens, notre enthousiasme, notre créativité, notre amour de la vie dans nos vies… si nous ne croyons plus en la vie émotionnelle, c’est la vie elle-même qui se désespère !

pour 2022, je vous souhaite un cri d’amour et de clairvoyance !

Un appel à la folie douce, où il ne nous faut plus raison gardée.

CLAIR-OBSCUR par Artiste JY

Notre hémisphère droit attend la prise de Conscience et la Reconnaissance des parties sombres en nous, que nous décidons de transformer en lumière.
Le Clair et le Sombre que nous tentons tant bien que mal de faire cohabiter…
Le Clair représenté par l’amour, la paix, la joie, la créativité, l’imaginaire, l’improvisation, l’étonnement, la vérité toute nue, la perspective.
Nous apprenons à faire grandir cette lumière en chacune des cellules qui nous composent.

Le Sombre est représenté par des conditionnements … qui nous déstabilisent, qui nous font souffrir, et qui nous alourdissent.
Le Sombre représenté par nos formes de pensées négatives, mensongères, telles des hameçons accrochés à notre mental. Il nous faut les redécouvrir, les identifier, les reconnaître sans jugement et enfin les décrocher de notre esprit, afin de faire cohabiter le Sombre et le Clair dans un souffle nouveau !

Le sombre constat du réel que j’ai posé au-dessus, comme une ironie à nos cœurs glacés doit cesser.

STOP !
Il est temps d’hurler à vous et au monde que le savoir des « sachants » est déconnecté de la connaissance de soi et du monde nouveau qui se forment.

NON !
• Le savoir est un acquis alors que la connaissance est un chemin
• Le savoir est une récitation quand la connaissance est compréhension et appropriation
• Le savoir est une affirmation alors que la connaissance est toujours un questionnement
• Le savoir est une certitude, tendis que la connaissance est pleine de doutes
• Le savoir est une accumulation, la connaissance est un dépouillement

Il est urgent d’apprendre à désapprendre !

Mais que choisir ? A quoi renoncer ? Où est le fond ? Comment se départir de la forme ?

La fond est attachée aux constats d’ombre de nos cités modernes. Pourtant, il semble que nous lui préférions la forme, les lois, les interdictions, les cadres, les contrôles pour — comme dirait un peintre que j’affectionne particulièrement et autour duquel nous travaillons ensemble dans nos séances — avancer vers une sorte de liberté obligatoire.

Lâchez la forme et choisissez le fond de vos âmes !

Il est temps de s’interroger soi-même

Plutôt que vous apporter des réponses, voici quelques questions ouvertes comme un cadeau à vous toutes et vous tous pour cette nouvelle année 2022 :

  • A quel point désirons-nous devenir conscient ?
  • A quel point choisissons-nous de réellement nous engager de façon individuelle sans que personne ne nous le demande ou nous demande une quelconque justification ?
  • Quels sont les efforts que nous acceptons de faire sans être certains du résultat ?
  • Quand arrêterons-nous de compter sur notre voisin pour qu’il fasse à notre place ?
  • Comment concevoir un monde hors du point de vue de la « matière » ?
  • Comment persuader les personnes qui nous entourent qu’elles ont un pouvoir individuel sur le collectif ?
  • Dans cette réflexion collective où chacun est un colibri, peut-on demander et attendre d’une personne à l’autre bout de la planète de prendre la mesure de sa conscience ?

Et aux amoureux des émotions poétiques et de la fête joyeuse, voici quelques vers d’un grand poète du 20ème siècle :

Nous sommes de plus en plus savants
On voit de moins en moins de chevaux dans les rues
Il faut que je mette un cheval de coté
Lorsque j’étais enfant
Dans la vielle maison soulignée de poutres
L’abeille spectaculaire et le moustique vernis
Dansaient autour des bocaux magiques
Je me souviens
Sur le gros savon de Marseille
Il y avait un chat quelquefois un moulin
Le chat miaulait le moulin battait de l’aile
Nous sommes de plus en plus savants
On voit de moins en moins de chevaux dans la rue
Il faut que je mette un cheval de côté.

Poème tiré du recueil Diagonales de Jean-Pierre-ROSNAY (1960)

Jean-Pierre Rosnay s’entretient avec Louis Aragon à l’occasion d’une de ses émissions sur France Inter « Le Club des Poètes » (PHOTO PUBLIÉE PAR BLAISE ROSNAY)

Jean-Pierre Rosnay avant d’être poète, fut résistant dans les maquis lors de la seconde guerre mondiale. Il a fondé en 1961 le Club des Poètes que je vous invite à découvrir si vous vivez où passez par le septième arrondissement parisien ! C’est un lieu où la poésie des âmes se fait sans nous contraindre, un lieu magique comme il en existe peu, un lieu où l’horizon s’éclaire et la magie opère…

Pour 2022, faites ripaille de chair et d’âme pour une soirée poétique inoubliable !

C.R.

0 commentaire publié Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.