Le coaching de vie est-il le nouveau sésame de la modernité ?

Le coaching de vie est-il le nouveau sésame de la modernité ?


Coaching de vie spirituelle…
…et si
 le present était comme un passé pour demain
pour nous tous, en quête de sens et de gai savoir !?

Ce fameux élixir de jouvence dont on nous rabâche le corps et l’âme comme une ritournelle inconsciente, une action de communication subliminale… Ne serait-il pas source de confusions, de peurs, de rejets et d’injustices, noyés dans l’abyssale modernité, faisant écho au « tout-à-l’égo » ? Un enjeu masqué à notre désir de lumière… 

Chers ami(e)s,

Depuis janvier, mon travail et les demandes que l’on me soumet changent de nature, d’expression. Il s’agit de vous, face à l’inconnu, un combat stérile entre raison, réalité, désir et espérance émotionnelle. Comment communiquer cela, comment dire et redire que nous avons oublié notre ignorance. Nous jouons de concert avec des idées assassines : celles du vieil homme contre l’homme moderne !

Le sésame du troisième millénaire « Ici et Maintenant » n’est que la corne virtuelle d’une abondance diabolique. Serions-nous devenus prisonniers jusqu’au tombeau ? Ou bien prisonnier au berceau comme dirait le poète Christian Bobin… ?

À LA RECHERCHE DE LA SOLUTION-MIRACLE

Oui, je suis dubitative à mesurer cette modernité aux contours de nos espérances et de notre vulnérabilité ! Comment peut-on croire que par cette posture, intenable dans la vie charnelle, ordinaire, puisse se loger un réconfort ? Où trouver la rive pouvant nous métamorphoser et nous faire avoir confiance en nous et en l’avenir à travers un futur éclairé ?

Il y a ici toute la nature du travail de soignante, d’accompagnante que je pratique au jour le jour.

Certains traversent, d’autres encore s’arrêtent et ont peur d’embarquer. Il est une vérité en cela qui est de nature vraiment subjective. Mais j’ai pu voir, entendre, sentir, toucher et digérer ces blocages, ces résistances, qui sont des leurres au développement de la raison au profit de nos émotions.

Proclamer à qui veut l’entendre que la solution miracle c’est d’être « ici et maintenant » sonne creux… Nous sommes des fugitifs, comment pourrions-nous n’être que dans le moment présent ? Comment fonctionne ce présent qui n’est que notre réalité du moment ?

Vivre au présent, bien-sûr, mais comment débusquer en même temps les sources de nos génériques de peurs, d’angoisses, et de dépression dans les cas les plus sévères ?

Tableau Vanitas Franciscus_Gysbrechts
Franciscus Gijsbrechts, Public domain, via Wikimedia Commons

VIVRE AU PRÉSENT SON PASSÉ ET SON FUTUR

Nous sommes amarrés à cette rive de la certitude de la raison. Homme raisonneur caché sous le masque de la trahison ? Homme de l’hyper-sécurité en unidose qui croit en une réponse unique pour des symptômes d’origines multiples ? Nos certitudes se reflètent en nous, dans cette formule lapidaire, qui ne répond à rien des six émotions constitutives de nos comportements irrationnels que sont la peur, la joie, la tristesse, la surprise, le dégout et la colère.

Autrement dit, l’unidose c’est le miracle promis par l’ici et maintenant.

En effet, en conjuguant l’art de la règle unique au temps présent nous sommes figés et pétrifiés. Nous créons à l’insu de notre plein gré un mode de relation kleenex, aseptisé, ne nous amenant ni à nous n’ancrer dans hier, ni dans l’instant, ni dans le futur….

Mais si comme je l’expérimente dans mes pratiques, nous sommes tous attachés au fil du temps qui passe sans cesse, vouloir arrêter ce temps à l’instant présent, ne serait-pas faire écho à notre finitude et notre peur de l’éphémère ?

En apprivoisant, en revisitant, l’ailleurs et le prochainement, nous vibrons d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Dans un premier temps nous avançons à reculons et dans un second temps nous nous ouvrons vers un horizon spirituel, nous dessinant un futur éclairé, où les règles émotionnelles sont les nôtres et non pas celles imposées par celle de la raison raisonnable.

 

La flamme sacrée (hier, aujourd’hui et demain) — Henry Oliver Walker (1905)
Heritage Preservation Department – MNHS, CC BY-SA 2.0, via Wikimedia Commons

Car nous sommes tout sauf raisonnables, face à nos passions, à nos procrastinations, à nos peurs inscrites dans notre mémoire traumatique, nous sommes d’abord des êtres émotionnels, masqués derrière nos certitudes, fuyant nos morts certaines, cherchant le bonheur comme une contingence.

Posons-nous donc cette question en toute honnêteté :

QUE PUIS-JE ATTENDRE D’UN COACHING DE VIE SPIRITUELLE ?

Ici et maintenant ? Rien du tout !

En effet, le coaching de vie spirituelle est un processus, et mon travail réside dans la recherche et la découverte d’une terre oubliée. Il m’a d’ailleurs été difficile de trouver la dénomination correcte à mon accompagnement. Internet est rempli de solutions en kit ou formules toutes faites qui vous influencent et vous conduisent à attendre un résultat rapide, un changement radical et quasi immédiat. Certes « le temps c’est de l’argent » : la société nous engage dans la culture du résultat, celle de l’instant présent. Paradoxalement, nous construisons des projets à long terme, pour lesquels l’horizon n’est plus l’argent gagné mais bien le sens. Autrement dit, le présent est aujourd’hui, un état d’être et de faire pour avoir.

C’est pourquoi l’accompagnement que je vous propose inclut le passé, dans notre présent, tout comme notre futur. Je vous invite à embarquer pleinement le passé et le futur dans le présent qui vous étouffe. Je vous invite à ralentir, à perdre du temps car vivre c’est cet ajustement qui se passe quand on perd du temps, quand notre présent d’hier nous renseigne sur notre présent de demain. Vivre dans l’immédiateté nous amène à des crises spirituelles démesurées. Je le constate régulièrement dans mon travail et au sein des entreprises ou j’ai exercé mes fonctions de coaching de vie spirituelle.

Chercher à (re)conquérir cette posture dynamisante, éclairante, vivifiante d’un présent de l’instant et de l’homme ou de la femme en devenir. Trouver le recul qui vous permettra d’agir, de penser, de voir, de choisir et d’imaginer. Prendre le temps nécessaire pour se sentir, plus libre, plus présent dans l’instant sans avoir peur de demain. Alors, que pouvez-vous attendre d’un coaching de vie sur une rive à contre-courant ? Rien d’autre que le temps que vous lui accorderez. Vous sentirez alors la métamorphose et ferez l’expérience de l’autonomie et d’un bonheur choisi, qui demande effectivement certains renoncements !

N’oubliez pas que ce que nous n’apprenons pas en conscience, nous l’apprenons en souffrance !

Le livre — Nicholas Roerich 51922)
Nicholas Roerich, Public domain, via Wikimedia Commons

0 commentaire publié Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.