Trahison

La mort de Carmen, assassinée par Don Jose

Une réelle vibration tragique s’exprime, dans cet Opéra de BIZET, monument de notre mémoire collective. La trahison, celle qui nous pousse à tout contrôler. Nos plus grandes peurs, comme celle de Don José qui dans un dernier aveu nous chante son désespoir d’avoir tué son Amour, sa « Carmen adorée ! ». Un miroir de nos émotions, proche de ce combat que nous menons face à celle, à celui qui nous échappe ? Aime-t-on quand nous sommes envahis par la peur irraisonnée du désengagement, de la séparation, de la dissociation, du reniement qui se cache derrière le masque de la trahison ?

Cette colère qui s’exprime au-delà de ma volonté d’aimer et d’être aimé(e) ?

Que ce soit dans nos rives personnelles, ou nos rives professionnelles, nous avons tous ressenti ce sentiment de trahison alors que nous avions déposé là, comme un pacte inaltérable, notre confiance en nous et en l’autre.

 

 

Écoutez un extrait de Carmen :

Mort de Carmen, Acte IV — Final, interprété par Guy Chauvet avec l’Orchestre et le Chœur du Metropolitan Opera (New-York) sous la direction de Giuseppe Patane, 9 décembre 1978

Comment s’en sortir ? Comment retrouver la confiance en soi, en l’autre ou plus simplement comment cesser de tout vouloir prévoir, de tout vouloir contrôler ?     

Cliquez sur « Ma Méthode » pour en savoir plus.


Osez-les rives à contre-courant, je mets à votre service mon intuition, mes vibrations et mes énergies.

Contactez-moi au  07 85 76 17 77

« …L’amour est enfant de bohème, il n’a jamais jamais connu de loi… » Extrait du Carnet de Carmen – Opéra de BIZET