Humiliation

« L’âge de la colère » (1961-1990) — Guayasami

L’humiliation, vous savez, celle qui vous dépouille de toute dignité, celle qui dégrade, celle que vous ressentez quand la honte vous envahit, celle qui vous laisse anéanti(e), mortifié(e), vidé(e). Une rive obscure, vertigineuse, comme le traduit ce cri, ces mains crispées, ces yeux aveuglés par la douleur et l’effroi. Dans son cycle « l’Âge de la Colère », Oswaldo GUAYASAMIN (1919-1999), peintre équatorien, nous capte viscéralement, jusqu’à entendre ce qui est inaudible, invisible sous le masque de l’humiliation !

Combien il est difficile de se sentir coupable, illégitime ou encore de porter sans cesse sur ses épaules la responsabilité de ce que vivent ou ressentent les autres, un besoin incontrôlable de performer, de faire plus, de créer des situations qui vont vous amener à être humilié(e) à nouveau. Il est difficile après cette maltraitance profonde qui vient souvent de l’enfance, d’oser dire non, de se sentir à sa juste place, d’aimer sans souffrir, d’apprendre à s’aimer et à se respecter.

Si vous êtes prêt(e), je vous invite à redessiner le schéma qui vous piège, à trouver la force pour pardonner et s’aimer Soi.

Ici, encore la rive personnelle est en résonance avec la rive professionnelle.

Cliquez sur « Ma Méthode » pour en savoir plus.


Osez-les rives à contre-courant, je mets à votre service mon intuition, mes vibrations et mes énergies.

Contactez-moi au  07 85 76 17 77

« L’expérience de l’amour est comme celle de l’humiliation, inoubliable » C. Bobin