Brèves Narratives

Au comptoir de nos âmes…

…quelques Brèves Narratives

 

Antoine de SAINT EXUPERY

Le Petit Prince (1943)
Conte poétique, symbolique et philosophique.
Un livre qui nous rappelle l’enfant que nous étions, que nous fuyons, que nous avons oublié !

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. (Mais peu d’entre elles s’en souviennent.) »

Un conte pour enfant ou pour l’adulte en perte de sens ?

« …A la question qu’est-ce qu’un adulte ? Le petit prince répond c’est celui qui n’a pas peur ! … »

Et vous ?
Que diriez-vous ?


Étonnez-vous !

 

La photo… un langage avec notre corps émotionnel, nous mettant en relation avec une autre partie de nous-même.

Le changement, la métamorphose….
A vous de regarder !

 

Photographie de MAN RAY (1933)
Hommage au poète LAUTREAMONT

 

Les Chants de Maldoror— recueil de poésies en prose (1869) — recommandés pour tous ceux dont la levée du jour est une souffrance… Rive obscure qui se doit d’être abordée, nous sommes toujours moins seuls que nous le pensons !

Cette photo représente un parapluie et une machine à coudre reposant sur une table de dissection, elle est accompagnée d’une célèbre phrase du comte de LAUTRÉAMONT :

 

« C’est Beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d’une machine à coudre et d’un parapluie »

 

 

Vous trouvez cette photo :

Surréaliste, Incongrue, Inspirante, Étrange, Curieuse… ?

A VOUS DE VOIR …


BAS LES MASQUES… !

Pseudonyme, Pseudo — Qu’est-ce que cela cache vraiment ?

 

Le nom de MAN RAY est un Pseudonyme d’Emmanuel RADNITSKY (1890-1976)

 

Plutôt que de prendre un nom d’emprunt pour ne pas être connu et reconnu, le photographe a choisi un nom qui sonne, qui vibre, que l’on traduit par « Homme Rayon ».

« L’homme qui écrit avec la lumière… »

 

 

Seconde interprétation de Man RAY

Et vous …

Quelle obscurité cache votre lumière ? Quelle photo feriez-vous de vous ?


Charlie Parker (années 1950)

Quel serait votre MANTRA ?

 

Les volutes de nos errances sont nos mystères intimes….

Des notes, des mots, des dessins… pour vous raconter ?


UNE ENFANT, UNE FEMME.

 

 

 

 

BILLIE HOLIDAY (1915-1959) …la résistance, sa couleur, une force ….

Pour le dire, les mots, la voix, la musique et ses imperfections dessinent son identité profonde.

 

 

Une insoumise, mais surtout une voix, dont les fêlures semblaient envelopper les nôtres, les vôtres. Ces silences que sa musique rendait sensuels, avant qu’ils ne retombent, sont des vibrations d’une humanité vertigineuse….


« Personne n’a jamais créé de beauté » disait Rilke… et pourtant !

 

 

Rainer Maria RILKE (1900)

 

 

 

« Être artiste, c’est ne pas compter, c’est croitre comme l’arbre qui ne presse pas sa sève, qui résiste, confiant, aux grands vents du printemps, sans craindre, que l’été puisse ne pas venir. L’été vient. Mais il vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s’ils avaient l’éternité devant eux. »

Lettres à un jeune poète (1903-1908) — Rainer Maria RILKE


CONTEMPORAINE ET URBAINE POÉTIQUE ATTITUDE….

PNL – Groupe de Rap

 

 

Génération X/Y/Z… c’est à vous !

PUISSANCE VISUELLE

Nouvelle scène urbaine
Rap mélancolique… une nouvelle émotion !

 

 

 

 

 

 


Indignez-vous !

Stéphane HESSEL (1917-2013)

Une insurrection pacifique ! Un homme de 93 ans nous invite à être….

 

 

 

 

«De ces principes et de ces valeurs, nous avons aujourd’hui le plus grand besoinIl nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers; pas cette société des sans-papiers, des expulsions, des soupçons à l’égard des immigrés, pas cette société où l’on remet en cause les retraites, les acquis de la Sécurité sociale, pas cette société où les médias sont entre les mains des nantis, toutes choses que nous aurions refusé de cautionner si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance.»

Pour ses lecteurs des nouvelles générations, Stéphane HESSEL résume ce que les « pères fondateurs » de la France de l’après-guerre avaient préconisé. La retraite et la Sécurité sociale ; l’éducation pour tous, et une presse indépendante; la nationalisation des sources d’énergie et des grandes banques; la soumission de l’intérêt particulier à l’intérêt général.

« Le juste partage des richesses créées par le monde du travail, qui doivent primer sur le pouvoir de l’argent»